Galerie photos

 

 
AUVERS-SUR-OISE (Val-d’Oise) – Décembre 2023. Cette commune de près de 6 800 habitants, située dans l’aire d’attraction de Paris – elle n’est qu’à 33 kilomètres au nord de Paris –, compte, comme de nombreuses communes péri-urbaines, une large majorité de maisons individuelles. Elle présente la caractéristique de compter 78 % d’habitants qui sont propriétaires de leur logement, un chiffre largement supérieur à celui de la France entière (58 %).
Auvers-sur-Oise doit sa renommée internationale aux peintres paysagistes et surtout impressionnistes qui sont venus, au cours du XIXe siècle, puiser ici, au bord de l’Oise, leur inspiration : Charles-François Daubigny, Paul Cézanne, Camille Corot, Camille Pissarro et Vincent Van Gogh. La municipalité préserve le souvenir des peintres : vingt-deux plaques-tableaux ont été installées à travers la commune, permettant de comparer les toiles avec les sites tels qu’ils se présentent aujourd’hui. C’est le cas notamment de l’église Notre-Dame de l’Assomption – classée monument historique en 1915 – rendue mondialement célèbre par Vincent Van Gogh qui l’a représentée sur une de ses toiles (conservée au musée d’Orsay à Paris) (cf. photo).
LE BEFFROI DE L’HÔTEL DE VILLE (Dunkerque – 59) – Décembre 2023. Avec ses près de 90 000 habitants, Dunkerque, tourné vers la mer du Nord, s’est développé autour de son port. Celui-ci est devenu au fil du temps un grand port maritime, occupant désormais la troisième place en France après Marseille-Fos et Le Havre, et représentant le premier secteur d’emplois de la ville. Une des constructions emblématiques de Dunkerque est sans aucun doute le beffroi de l’hôtel de ville (cf. photo) ; il a été admis en 2005 au patrimoine mondial de l’UNESCO parmi les beffrois de Belgique et de France. L’hôtel de ville a été endommagé pendant les deux guerres mondiales, et tout particulièrement le 27 mai 1940. Il a été reconstruit quasiment à l’identique de celui d’Avant-Guerre, et inauguré en octobre 1955. La mairie de Dunkerque est un des lieux incontournables du Carnaval, avec son lancer de harengs : du balcon de la mairie, le maire et ses invités lancent des harengs séchés sur la foule qui se presse sous les fenêtres.
LE QUARTIER EXCENTRIC DE ROSENDAËL (Dunkerque – 59) – Décembre 2023. Œuvre de l’entrepreneur François Reynaert (1887-1958), le quartier Excentric de Dunkerque, situé dans l’ancienne commune de Rosendaël, est un petit lotissement de maisons individuelles tout à fait atypique et original. Artiste peintre-décorateur, F. Reynaert dessinera, à partir de 1929, une trentaine de maisons. Partisan de la modernité mais sans doctrine, Reynaert adapte au goût du jour la leçon naturaliste héritée de l’enseignement des Arts décoratifs de cette époque. La plupart des éléments ornementaux qu’il emploie proviennent de l’observation de formes naturelles ou végétales qu’il incarne dans des motifs géométriques. D’ailleurs, les noms qu’ils donnent aux 35 maisons sont, pour bon nombre, issus de la nature : L’Escargot, Les Roses, Les Églantines, Les Cigognes
BÂLE (Suisse) – Novembre 2023. Avec ses plus de 173 550 habitants en 2022, Bâle est la troisième ville la plus peuplée de Suisse après Zurich et Genève. Située au nord de la Suisse, Bâle s’étend sur les deux rives du Rhin. Cette ville est communément considérée comme le cœur culturel helvétique : de nombreux musées sont en effet présents, dont le Kunstmuseum, la Fondation Beyeler, le Musée Tinguely ou encore le Musée d’art contemporain. Elle est par ailleurs célèbre pour la foire Art Basel, une des plus importantes manifestations annuelles d’art contemporain au Monde.
Bâle est historiquement un lieu d’enseignement de référence en Europe en matière de théologie, de philosophie, de médecine et aussi en matière de pharmacologie. Elle est d’ailleurs célèbre pour ses industries chimiques et pharmaceutiques de pointe. Elle abrite entre autres le siège social de Roche, deuxième entreprise pharmaceutique mondiale. Ce groupe a fait construire deux tours de bureaux entre 2012 et 2022 : les Roche Towers, dessinées par les architectes Herzog & de Meuron, et d’une hauteur de 205 mètres pour la deuxième tour. Elles sont devenues l’emblème moderne de Bâle, voire de Suisse puisqu’elles sont les plus grands gratte-ciel du pays et font partie des immeubles de bureaux les plus écologiques et les plus efficaces sur le plan énergétique au monde (cf. photo).
VITRA DESIGN MUSEUM (Weil am Rhein – Allemagne) – Novembre 2023. Le Vitra Design Museum fait partie du Vitra Campus composé de plusieurs ensembles architecturaux remar-quables. Suite à un incendie, l’éditeur de meubles Vitra décide de reconstruire à partir des années 1980 son site industriel à la manière d’un parc d’architectures. Plusieurs architectes sont sollicités : entre autres Nicolas Grimshaw (les halls de production), Tadao Ando (le Pavillon des conférences), Zaha Hadid (la Caserne des pompiers), Herzog & de Meuron (le « VitraHaus », showroom de Vitra) et Frank Gehry (le bâtiment principal du musée) (cf. photo). Première réalisation en Europe de l’architecte américain, ce musée, qui accueille depuis 1989 de grandes expositions portant sur l’architecture, le design et la conception de meubles, se présente comme l’imbrication de différents volumes et produit une géométrie contorsionnée.
LA VILLA EMPAIN (Bruxelles) – Novembre 2023. Tour à tour maison privée, musée, ambassade d’URSS, siège de la chaîne de télévision RTL, la Villa Empain est un remarquable témoin de l’architecture Art Déco. Elle a été construite au début des années 1930 par l’architecte suisse Michel Polak sur commande du Baron Louis Empain. Cet hôtel particulier de 2 500 m2, situé sur l’avenue Franklin Roosevelt à Bruxelles, est aujourd’hui propriété de la Fondation Boghossian qui l’a entièrement restaurée et ouverte au public en 2010. La propriété Empain est constituée de tout un ensemble architectural : une villa monumentale en granit poli, un jardin entourant une piscine agrémentée d’une pergola, et une conciergerie installée à l’arrière de la parcelle. La diversité des matériaux utilisés (marbres, granit, bronze doré, fer forgé, vitraux et bois précieux), le raffinement des menuiseries, des plafonds ou encore des ferronneries, et la cohérence de l’ensemble fait de lignes simples et imposantes, confèrent à la Villa Empain un cachet remarquable et une grande lisibilité architecturale s’inscrivant dans le courant moderniste héritier de l’architecture viennoise du début du XXe siècle.
L’HÔTEL SOLVAY (Bruxelles) – Novembre 2023. En 1894, Armand Solvay, fils du chimiste et industriel Ernest Solvay, demande à Victor Horta de concevoir sa maison familiale. Avec un budget sans contraintes, Horta, considéré comme un architecte avant-gardiste, va réaliser entre 1895 et 1903, un chef-d’œuvre de l’Art nouveau à la spatialité audacieuse et au décor novateur intégrant les dernières inventions de l’époque : électricité, chauffage par air pulsé, salle de bain. Cette œuvre d’art, certainement l’une des créations les plus remarquables de l’architecte belge, est ouverte au public depuis 2021. On peut désormais découvrir jusque dans les moindres détails toutes les richesses architecturales des ferronneries et des menuiseries – pensées et dessinées par Horta – de cette imposante demeure. L’escalier d’apparat, muni d’une balustrade tourbillonnante en métal doré, décoré d’un tableau de Théo Van Rysselberghe, et surmonté d’une impressionnante verrière imaginée par le maître-verrier Raphaël Évaldre (cf. photo), confère à cet hôtel particulier une très grande noblesse et une haute valeur patrimoniale.
LE CHÂTEAU DE VOLTAIRE (Ferney-Voltaire – 01) – Octobre 2023. Le château de Voltaire est une demeure du XVIIe siècle qui se dresse sur le ban de la commune de Ferney-Voltaire dans le pays de Gex, à moins de dix kilomètres de Genève. Reconstruit par Voltaire entre 1758 et 1766 à l’emplacement d’une maison forte et d’une gentilhommière, le château de Ferney présente les principales caractéristiques des résidences de campagnes aristocratiques de la région du lac Léman : dimensions modestes, décors extérieurs plutôt austères, avant-corps central surmonté d’un fronton aux armes du propriétaire. La bâtisse, qui a tout d’une demeure bourgeoise, présente néanmoins certaines particularités étrangères à l’architecture régionale : toit mansardé, ailes adjointes au corps central…
Voltaire passera les vingt années les plus fécondes de son existence dans cette demeure, de 1758 à sa mort en 1778 : années faites d’écriture, notamment du Traité sur la Tolérance et du Dictionnaire philosophique, et de nombreux combats contre les injustices. Son importante activité intellectuelle, son influence particulièrement visible dans son active correspondance, attirent jusqu’à Ferney les esprits des Lumières et les mondains
Classé au titre des monuments historiques depuis 1958, le château est acquis par l’État français en 1999. Après une importante campagne de restauration dans la deuxième partie de la décennie 2010, la demeure de Voltaire est ouverte au public au printemps 2018.

Découvrir plus d’histoires – Archives