Galerie photos

 

MONTEVIDEO (Uruguay) – Avril 2022. La Place de l’Indépendance (Plaza Independencia) marque la frontière entre la vieille ville et le centre moderne. Toujours animée, cette place centrale est entourée par plusieurs édifices, entre autres le théâtre Solis, le Palacio Estévez et le Palacio Salvo (cf. photo). Ce dernier inauguré en 1928 est sans conteste le bâtiment le plus emblématique de Montevideo. Ce gratte-ciel de 27 étages et de près de 100 mètres de haut est une véritable folie architecturale de style Art déco éclectique signée par l’architecte italien Mario Palanti. La tour du Palacio Salvo, aux formes saillantes et aux allures gothiques et néoclassiques, confère à ce palais un côté extravagant et une richesse patrimoniale à la Place de l’Indépendance.
SANTIAGO (Chili) – Avril 2022. La Place d’Armes (Plaza de Armas) est une place emblématique située dans le cœur historique de Santiago. Depuis l’époque coloniale, la vie publique se concentre sur cette vaste place entourée de grands bâtiments coloniaux, notamment la mairie à l’est, la cathédrale métropolitaine à l’ouest, le bureau de poste central et le musée d’histoire du Chili au nord-est. Ce dernier, de style néoclassique, se trouve dans le Palais de la Real Audiencia (à droite sur la photo), siège des Cours royales de justice. Avant d’abriter le musée, ce bâtiment imposant, construit entre 1804 et 1807, fut entre autres le siège du gouvernement chilien. Les tours cristallines qui jouxtent la Poste complètent la Place d’Armes.
LE MUSÉE DE LA CHASSE ET DE LA NATURE ((Paris – 3e) – Mars 2022. Situé à Paris au sein des hôtels de Guénégaud et de Mongelas dans le quartier du Marais, le musée de la Chasse et de la Nature a rouvert ses portes en juillet 2021 après deux ans de travaux. L’hôtel de Guénégaud est un hôtel particulier dessiné au début des années 1650 par l’architecte François Mansart. Parfait exemple de l’hôtel parisien du milieu du XVIIe siècle, il se compose d’un corps principal (cf. photo), de deux ailes en retour et d’un bâtiment donnant sur rue. L’ensemble est empreint d’une grande sobriété. Classé Monument historique en 1962, l’hôtel de Guénégaud est l’un des tout premiers hôtels à être restauré dans le cadre des plans de sauvegarde du Marais décidés par André Malraux. Depuis 1964, la ville de Paris le loue à la Fondation de la Maison de la Chasse et de la Nature. Celle-ci a été créée par un couple d’industriels des Ardennes, François et Jacqueline Sommer. Le musée de la Chasse et de la Nature occupe depuis 2007 un autre hôtel particulier du début du XVIIIe siècle, l’hôtel de Mongelas, œuvre de Nicolas Liévain.
L’INSTITUT DU MONDE ARABE (Paris – 5e) – Mars 2022. Situé au cœur de Paris, dans le 5e arrondissement, l’IMA est un institut culturel français consacré au monde arable. Ouvert à la fin de l’année 1987, il est l’œuvre d’un collectif d’architectes (Jean Nouvel et Architecture-Studio). Bien que la construction de l’IMA ait été inscrite sur la liste des grands travaux voulus par le Président François Mitterand, c’est sous le septennat de Valéry Giscard d’Estaing que cela sera réalisé en vue d’améliorer les relations diplomatiques entre la France et les pays arabes. Une des particularités architecturales de ce bâtiment est sa façade sud composée de 240 moucharabiehs munis de diaphragmes qui peuvent s’ouvrir et se fermer en fonction de l’ensoleillement (cf. photo). Le bâtiment reçoit le prix de l’Équerre d’argent en 1987.
DUBAÏ FRAME (Dubaï) – Décembre 2021. Difficile de ne pas remarquer l’impressionnant édifice Dubaï Frame lorsque l’on arrive dans la ville par la voie express venant de l’aéroport international. Rappelant un cadre photo, cette mégastructure de 150 m de haut sur 95 m de large a été conçue par l’architecte Fernando Donis. Ouverte en 2018, Dubaï Frame est la plus haute structure au monde en forme de cadre. Elle a été pensée comme une porte d’entrée métaphorique entre le passé de Dubaï et son présent tourné vers l’avenir. Du sommet du bâtiment on dispose d’une vue panoramique sur les deux facettes de la cité émiratie : les vieux quartiers de Deira d’un côté, et la Skyline avec ses skyscrapers les plus hauts du monde de l’autre. De la plateforme située entre les deux piliers latéraux, on peut déambuler sur une plateforme en verre d’où l’on admire les jardins au pied du Cadre.
ROME (Italie) – Novembre 2021. Située au centre-ouest de la péninsule italienne, Rome compte près de 3 millions d’habitants et son aire urbaine en rassemble plus de 4,3 millions, ce qui en fait la ville la plus peuplée d’Italie. Avec ses 1 285 km2, elle est la troisième ville la plus vaste d’Europe après Moscou et Londres – Paris intra-muros avec ses 105 km2, est 12 fois moins étendu. En raison de son histoire très ancienne, Rome dispose d’un patrimoine très riche : au fil des rues et au détour des avenues, le promeneur découvre une multitude de monuments, musées, églises, colonnes et points de vue. D’ailleurs, elle est la ville au monde qui compte le plus de monuments ! C’est ainsi que dès le XVIIe siècle, lors de l’inauguration du Grand Tour par les Anglais, elle est une des destinations incontournables des jeunes nobles européens venus parfaire leur éducation en admirant les beautés antiques. Le Palazzio Colonna par exemple construit dès le XIVe siècle sur des ruines romaines fait partie de ces merveilles patrimoniales que renferme la Ville Éternelle. À l’intérieur de ce palais, on découvre entre autres une luxueuse et longue (76 m) galerie où sont accrochées les œuvres rassemblées par le cardinal Girolamo 1er (cf. photo). Cette galerie demeure le symbole de l’âge d’or du palais, et fut immortalisée dans la scène finale du film Vacances romaines avec Audrey Hepburn et Gregory Peck.
TORONTO (Canada) – Octobre 2021. Située sur la rive nord-ouest du lac Ontario, la ville de Toronto compte plus de 2,9 millions d’habitants dans ses limites, faisant d’elle la quatrième ville la plus peuplée d’Amérique du Nord. Elle est au cœur de la mégalopole du Golden Horseshoe qui comprend plus de 9,2 millions d’habitants, soit le quart de la population canadienne. Ville mondiale, Toronto est le centre financier, bancaire, commercial du Canada anglophone, et c’est un des pôles les plus multiculturels et cosmopolites au monde : au sein de l’aire urbaine torontoise se côtoient des individus de plus de 200 origines ethniques différentes, et près de la moitié de ses résidents sont nés en dehors du Canada.
Le centre de Toronto comprend de nombreux gratte-ciel (plus de 70 tours d’une hauteur de 150 mètres), notamment dans le Financial District (cf. photo), quartier d’affaires traversé par Bay Street où s’alignent toutes les banques du monde ; cette artère bourdonnante en journée est souvent dénommée Wall Street.
MONTRÉAL (Canada) – Octobre 2021. Avec ses 1,8 million d’habitants, Montréal est la deuxième agglomération la plus peuplée du Canada après Toronto. Elle est également la plus grande ville francophone du continent américain. Située au bord du fleuve Saint Laurent, Montréal a développé très tôt – dès le début du XIXe siècle – une importante activité portuaire, activité qui aura pour conséquence une augmentation de sa population. Au cours du temps, cette ville est devenue un assemblage, un patchwork de quartiers à l’ambiance différente. Sur un espace assez restreint, on passe du Downtown avec ses grandes tours de bureaux aux quartiers résidentiels huppés de Westmount et d’Outremont situés sur les pentes du Mont-Royal, et on rejoint en peu de temps le quartier de Mile End à l’atmosphère familiale et décontractée (cf. photo). Ce dernier quartier, qui connaît un processus de gentrification depuis les années 1980, est considéré comme le cœur de la scène artistique indépendante de Montréal.

Découvrir plus d’histoires – Archives