Galerie photos

 

L’HÔTEL DIEU (Lyon) – Juillet 2022. Construit en bordure ouest du Rhône, non loin de la Place Bellecour, l’Hôtel Dieu a été jusqu’en 2010 un centre hospitalo-universitaire dépendant des Hospices Civils de Lyon. Classé monument historique en 2011 en raison de sa grande richesse architecturale – il comprend entre autres une chapelle de style baroque dédiée à Notre Dame de la Pitié et un cloître datant du XVIIe siècle, ainsi qu’un grand dôme dessiné par l’architecte Jacques-Germain Soufflot –, cet ensemble de bâtiments est resté plusieurs années désaffecté. C’est en 2015 que commencent d’importants travaux de réhabilitation. En 2018, l’Hôtel Dieu, reconverti partiellement en hôtel de luxe, ouvre ses portes au public. Celui-ci peut désormais déambuler dans les différentes cours qui ont été généreusement arborées et fréquenter les nombreuses boutiques situées au rez-de chaussée. Un projet de musée médical et anatomique est à l’étude…
VANNES (Morbihan) – Juin 2022. Sur les rives nord du Golfe du Morbihan, Vannes est une commune d’un peu plus de 50 000 habitants située au sein d’une aire urbaine de près de 160 000 habitants. Préfecture du département du Morbihan, cette ville moyenne est devenue au fur et à mesure du temps un centre économique prospère et une destination touristique de plus en plus prisée. La vieille ville, enfermée dans ses remparts et groupée autour de la cathédrale Saint-Pierre, possède un important patrimoine de maisons à pans de bois, dites aussi à colombage (cf. photo) ; on en compte près de 220. Les plus anciennes de ces demeures à colombage datent du XVe siècle. Les rez-de-chaussée sont occupés depuis l’origine par des boutiques ; c’est ainsi que l’on retrouve certaines enseignes originelles sur les murs de ces maisons.
JAFFA (Israël) – Mai 2022. Jaffa, qui signifie « belle » en hébreu, est un quartier situé au sud de Tel Aviv. C’est dans cette partie de la ville que tout a commencé : selon les fouilles réalisées, le peuplement remonterait à 3 500 ans av. J.-C., ce qui en fait l’un des plus vieux ports au monde. Ce n’est qu’en 1906, que des Juifs quittent Jaffa, alors surpeuplée, pour établir au nord le premier quartier de Tel Aviv, l’actuel Neve Tsedek. Depuis avril 1950, Jaffa et Tel Aviv ne constituent plus qu’une seule et même municipalité. Aujourd’hui, Juifs et Arabes vivent au sein de ce quartier historique dans une atmosphère relativement apaisée. Au-dessus du port s’élève le vieux Jaffa (cf. photo) avec son lacis de ruelles bordées d’anciennes demeures ottomanes dans lesquelles résident désormais de riches Israëliens.
TEL AVIV (Israël) – Mai 2022. Surnommée « la Bulle » pour son ambiance paisible et tolérante, Tel Aviv située sur la côte ouest d’Israël en est le poumon économique et culturel. Cette grande métropole de plus de 3,5 millions d’habitants est en pleine mutation urbanistique. De nombreux gratte-ciel apparaissent désormais sur son flanc est, et c’est notamment le cas des trois tours Azrieli (la tour circulaire de 195 m de haut, la tour triangulaire de 179 m, et la tour carrée de 164 m). Si Tel Aviv se transforme à vive allure, il n’en demeure pas moins qu’elle a su préserver son patrimoine architectural datant des années 1930. En 1933, le Bauhaus, courant artistique novateur tant sur le plan du design des objets que des formes architecturales des habitations, vient d’être interdit en Allemagne. Nombre d’architectes juifs qui avaient étudié en Europe fuient le nazisme et s’installent à Tel Aviv. Pour accueillir les flux de migrants juifs, ils se lancent avec enthousiasme dans la construction de nombreux immeubles de style Bauhaus. La métropole tel-avivienne compte aujourd’hui le plus grand nombre au monde de bâtiments de ce style, soit 4 000 édifices aux formes géométriques et aux façades blanches (cf. photo). Cette singularité a contribué au classement de la « ville blanche » au Patrimoine mondial de l’UNESCO.
LA VILLA MAJORELLE (Nancy) – Mai 2022. La villa Majorelle, demeure typique de l’Art nouveau français, dénommée autrefois villa Jika, est l’ancienne propriété de l’artiste et entrepreneur Louis Majorelle. Construite entre 1901 et 1902 à proximité de ses ateliers, dans le quartier appelé alors Médreville situé à l’ouest de Nancy, Majorelle fait appel à l’architecte parisien Henri Sauvage ; celui-ci travaillera en collaboration avec Lucien Weissenburger. L’ameublement intérieur et la ferronnerie sont dessinés et réalisés par Majorelle, les peintures sont confiées à Francis Jourdain, les vitraux à Jacques Gruber et la céramique intérieure comme extérieure à Alexandre Bigot. Si la presse artistique est enthousiaste, soulignant l’harmonie intérieur/extérieur de la villa, la presse locale n’en parle pas, sans doute désappointée devant l’exubérance des formes – avec de nombreux motifs floraux – et la modernité du projet.
MONTEVIDEO (Uruguay) – Avril 2022. La Place de l’Indépendance (Plaza Independencia) marque la frontière entre la vieille ville et le centre moderne. Toujours animée, cette place centrale est entourée par plusieurs édifices, entre autres le théâtre Solis, le Palacio Estévez et le Palacio Salvo (cf. photo). Ce dernier inauguré en 1928 est sans conteste le bâtiment le plus emblématique de Montevideo. Ce gratte-ciel de 27 étages et de près de 100 mètres de haut est une véritable folie architecturale de style Art déco éclectique signée par l’architecte italien Mario Palanti. La tour du Palacio Salvo, aux formes saillantes et aux allures gothiques et néoclassiques, confère à ce palais un côté extravagant et une richesse patrimoniale à la Place de l’Indépendance.
SANTIAGO (Chili) – Avril 2022. La Place d’Armes (Plaza de Armas) est une place emblématique située dans le cœur historique de Santiago. Depuis l’époque coloniale, la vie publique se concentre sur cette vaste place entourée de grands bâtiments coloniaux, notamment la mairie à l’est, la cathédrale métropolitaine à l’ouest, le bureau de poste central et le musée d’histoire du Chili au nord-est. Ce dernier, de style néoclassique, se trouve dans le Palais de la Real Audiencia (à droite sur la photo), siège des Cours royales de justice. Avant d’abriter le musée, ce bâtiment imposant, construit entre 1804 et 1807, fut entre autres le siège du gouvernement chilien. Les tours cristallines qui jouxtent la Poste complètent la Place d’Armes.
LE MUSÉE DE LA CHASSE ET DE LA NATURE ((Paris – 3e) – Mars 2022. Situé à Paris au sein des hôtels de Guénégaud et de Mongelas dans le quartier du Marais, le musée de la Chasse et de la Nature a rouvert ses portes en juillet 2021 après deux ans de travaux. L’hôtel de Guénégaud est un hôtel particulier dessiné au début des années 1650 par l’architecte François Mansart. Parfait exemple de l’hôtel parisien du milieu du XVIIe siècle, il se compose d’un corps principal (cf. photo), de deux ailes en retour et d’un bâtiment donnant sur rue. L’ensemble est empreint d’une grande sobriété. Classé Monument historique en 1962, l’hôtel de Guénégaud est l’un des tout premiers hôtels à être restauré dans le cadre des plans de sauvegarde du Marais décidés par André Malraux. Depuis 1964, la ville de Paris le loue à la Fondation de la Maison de la Chasse et de la Nature. Celle-ci a été créée par un couple d’industriels des Ardennes, François et Jacqueline Sommer. Le musée de la Chasse et de la Nature occupe depuis 2007 un autre hôtel particulier du début du XVIIIe siècle, l’hôtel de Mongelas, œuvre de Nicolas Liévain.

Découvrir plus d’histoires – Archives