Actualités

Dernières publications

« Quel devenir pour un bidonville en résorption sur site ? », Urbanisme, n° 417, 2020, p. 16-19 (avec E. Martin et J.-B. Daubeuf).
« Face aux villes : les villages prennent leur revanche ? », Espace populations sociétés, 2020-1-2 | Mis en ligne le 15 juin 2020.
« Accéder à la propriété dans le périurbain éloigné : après l’enthousiasme, les désillusions », Espace populations sociétés, 2019-3 | Mis en ligne le 28 janvier 2020 (avec H. Marchal).

Galerie photos

LE CHÂTEAU DE BRETEUIL  (Yvelines) – Août 2020. Le château de Breteuil est une grande demeure située dans la vallée de Chevreuse, à 35 km au sud de Paris. Il présente une architecture du XVIIe siècle, comportant une cour carrée, entièrement enserrée de murs et bordée de fossés. Les différents bâtiments sont à structure en brique et remplissage sous enduit. Le château est entouré de jardins à la française et d’un jardin à l’anglaise, dit « jardin des Princes » ; il est ainsi nommé en l’honneur de l’amitié entre la famille de Breteuil et la famille royale anglaise. Il dispose également d’une orangerie, d’un colombier et d’un labyrinthe.
Plusieurs personnes issues de la famille Breteuil se sont illustrées au cours de l’histoire, notamment Gabrielle-Émilie Le Tonnelier de Breteuil, plus connue sous le nom d’Émilie du Châtelet (née à Paris en 1706 – morte à Lunéville en 1749), femme de lettres, mathématicienne et physicienne, estimée pour sa traduction en français des Principia Mathematica de Newton, et Louis Auguste le Tonnelier de Breteuil, ministre de Louis XVI, qui arrêta le cardinal de Rohan à Versailles (1785) lors du scandale de l’affaire du collier.
LE CHÂTEAU DE VAUX-LE-VICOMTE  (Seine-et-Marne) – Juillet 2020. Le château de Vaux-le-Vicomte, situé à 50 km au sud-est de Paris, est un château du XVIIe siècle (1653-1661) construit pour le Surintendant des finances de Louis XIV, Nicolas Fouquet. Celui-ci fait appel aux meilleurs artistes de l’époque pour ériger ce château : l’architecte Louis Le Vau, le peintre Charles Le Brun et le paysagiste André Le Nôtre. Impressionné par l’éclectisme et la modernité de ce château, le roi fera de nouveau appel à eux pour construire celui de Versailles.
Majestueusement disposée sur un axe nord-sud de plusieurs kilomètres, la demeure de Vaux-le-Vicomte surgit par un effet de plans successifs tel un décor de théâtre. Cette perspective traverse le château par le vestibule et le grand salon vitrés, de là on peut apercevoir la statue dorée d’Hercule deux kilomètres plus au sud. À Vaux-le-Vicomte, l’architecte va se dégager des conventions rigides de l’architecture de l’époque. Auparavant, on construisait les bâtiments en corps simples, constitués de pièces avec des ouvertures sur la cour et sur les jardins. Cette disposition obligeait à placer les pièces en enfilade. Louis Le Vau introduira le couloir central qui distribue à l’étage quatre appartements indépendants, les dotant ainsi d’une intimité jusque là inconnue. Cette disposition sera reprise par la suite dans tous les hôtels particuliers du monde entier.
LA MAISON DU PORT  (Anvers – Belgique) – Février 2020. La maison du port inaugurée en 2016 est le nouvel emblème de la cité anversoise. Elle est l’œuvre de l’architecte irako-britannique Zaha Hadid (1950-2016). L’Havenhuis est un édifice spectaculaire qui mélange deux styles architecturaux totalement diffé-rents : une caserne de pompiers du XIXe siècle à l’architecture rationnelle et une extension futuriste posée sur cette caserne. Cet ensemble abrite les bureaux de la Société portuaire d’Anvers. Fichée sur un pilier en béton, l’extension moderne de quatre niveaux et de plus de 100 mètres de long a la forme d’une proue de navire dont la coque facettée est un clin d’œil à la tradition diamantaire de la ville.